L’équipe

Les administrateurs

L’association est pilotée par des représentants de la Chambre d’Agriculture de l’Yonne et de la FDSEA89 (Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants de l’Yonne). Le bureau est composé de :

Michel Jouan, président,

Christine Busson, Vice-Présidente

Florence Pouteau, Trésorière

Philippe Nonque, secrétaire

Thierry Michon, trésorier adjoint.

Damien Brayotel, membre

Les permanents

L’équipe est composée de 8 salariés :

Erik Polrot, directeur en charge de l’insertion

Stéphanie Oberson, secrétaire comptable

Claudie Ménard, accompagnatrice socio-professionnelle

David Randabel, assistant  espace vert

Guénoël Marlière, assistant espace vert

Pierre Schmitt, encadrant technique production légumière

Jean-Pierre Bourseiller, assistant technique en production légumière

Franck Gueniot, assistant magasinier en production

 

Les salariés en insertion

L’association a signé un agrément pour 32 postes d’insertion. (23.68 ETP)

Les deux tiers sont disponibles pour le territoire de la Communauté d’Agglomération du Grand Sénonais dans le cadre du dispositif PLIE (Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi).

Un tiers des places sont disponibles pour le reste du territoire du Bassin d’Emploi du nord de l’Yonne, l’ensemble des communes rurales du bassin d’emploi.

L’association développe une pédagogie basée sur la mixité des publics et des projets professionnels. Toute personne éligible au CDDI peut postuler pour un contrat aux Jardins de la Croisière. Les critères de recrutements sont la motivation pour s’engager dans un parcours d’insertion, l’équilibre des publics recrutés (mixité), les possibilités d’accompagnement (référents, projet de formation, liens avec les centres d’hébergement, etc.) et les disponibilités sur la structure (nombreuses candidatures). L’objectif est de proposer un CDDI au bon moement dans le parcours d’insertion de la personne.

Les Jardins ont une obligation de résultats d’insertion : 60% de sorties dynamiques ! En fin de contrat, à la sortie des Jardins, 60% des personnes doivent avoir trouvé un emploi ( CDI, CDD ou intérim) ou une formation qualifiante.

En 2016, les résultats étaient de 68% Une bonne année d’insertion !